SCAR

SCAR

Comité scientifique pour les recherches antarctiques

L’Antarctique est un « laboratoire naturel » incomparable pour la recherche scientifique qui est capitale en soi et parce que ces travaux de recherches ne peuvent pas être menés ailleurs sur la planète.
Formé en 1958 par le Conseil international pour la science, le SCAR encourage l’excellence dans tous les aspects de la recherche antarctique en mettant en place des programmes scientifiques de transformation abordant des thèmes fondamentaux et les frontières émergentes de la science antarctique dont l’importance est aussi bien régionale que mondiale. La mission du SCAR englobe une grande diversité de disciplines allant de la conservation et du changement climatique à l’astrophysique et aux sciences sociales.
Réputé pour son environnement froid et isolé, l'Antarctique subit pourtant des changements considérables dus au réchauffement climatique régional, à l’appauvrissement de la couche d’ozone, à l’introduction d’espèces non indigènes, au transport mondial de polluants, à la recrudescence des visites scientifiques et touristiques et à l'exploitation et l'extraction des ressources naturelles. Sur le plan biologique, l’Antarctique et l’océan Austral sont des centres de divergence évolutive et d’adaptation aux conditions environnementales extrêmes.
Les processus interactifs entre banquise, océan, terre et atmosphère sont fondamentaux pour comprendre la dynamique du climat et anticiper le climat du futur. Le continent antarctique, qui correspond à peu de choses près à l'axe polaire, abrite 70 % de l’eau douce de la Terre sous forme de glace et est entouré par un océan relativement chaud, ce qui lui confère une place unique dans le système climatique mondial. Il est crucial pour la société et le monde entier de mieux comprendre le rôle que joue l’Antarctique sur le niveau des océans et l’impact du trou de la couche d’ozone sur le climat antarctique.
SCAR dispense des conseils scientifiques objectifs et indépendants lors des réunions consultatives du Traité sur l’Antarctique ainsi qu’à d’autres organisations sur des thèmes en rapport avec la conservation et la gestion de l’Antarctique. Il mène par ailleurs une nouvelle stratégie de conservation de l’Antarctique pour le continent et l’océan Austral.
SCAR occupe une place privilégiée parmi les organisations scientifiques internationales en ce sens que son principal centre d'intérêt, l'Antarctique, éveille le meilleur des émotions humaines : l’émerveillement, l’admiration, l’inspiration et même l’enthousiasme ! Depuis sa création, SCAR a énormément œuvré pour soutenir la communauté dévouée de ceux qui revendiquent ardemment le caractère unique et de la grandeur des régions polaires australes. C’est un privilège de pouvoir mener des recherches scientifiques, de travailler et d’apprendre dans l’un des derniers lieux sauvages de notre planète. Ce privilège s’accompagne d’une responsabilité : celle d’agir en tant que protecteurs de l’environnement du dernier grand continent sous-exploré de notre planète.