Fondation Prince Albert II de Monaco - Résilience des populations locales et aire marine protégées au Cambodge -
Résilience des populations locales et aire marine protégées au Cambodge

Les barrières de corail du Cambodge sont peuplées d’une incroyable collection d’espèces et d’habitats (algues, herbiers, extensions de forêts de mangroves, tortues marines etc. Cependant, ce milieu est exposé à de fréquentes menaces et surtout à la pêche illégale (Illegal Unreported and Unregulated (IUU) fishing).

Le FFI a soutenu la Cambodia’s Fisheries Administration (FiA) dans la création et la gestion de la première Aire Marine Protégées (en matière de pêche durbale) dans l’Archipel de Koh Rong permettant au gouvernement royal du Cambodge de concrétiser son engagement de la Convention pour la biodiversité Biologique afin de conserver et gérer efficacement 10% des espaces marins et côtiers du pays d’ici 2020.

Ce projet rendu possible par le succès de la phase 1 soutenu par les Fondation du Prince Albert II a permis de soutenir les différents partenaires qui ont mis en place des mécanismes financiers durables, un système de surveillance pour les activités de pêche illégales, guidé les communautés locales à mettre en place des systèmes de résilience sur l’émergences d’opportunités économiques et des solutions d’adaptation au changement climatique. L’objectif global consiste à étendre le projet à l’ensemble de l’archipel Koh Sdach composé de barrières de corail, de larges mangroves et d’herbiers hébergeant une biodiversité incroyable.




Résilience des populations locales et aire marine protégées au Cambodge
©Jeremy Holden
Résilience des populations locales et aire marine protégées au Cambodge
©Kate West
Résilience des populations locales et aire marine protégées au Cambodge
©Kate West

Localisation: Cambodge

Cambodge

Porteur du projet

Fauna & Flora international