Actualités

S.A.S. le Prince Souverain appelle à la protection des mers contre les pollutions plastiques - 28/02/2018

Mercredi 28 février 2018, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco était l’invité d’honneur de la Conférence annuelle du Grantham Institute de l’Imperial College de Londres. Devant un parterre d’étudiants et de scientifiques, le Prince Souverain a rappelé que « le monde doit prendre des mesures urgentes pour combattre les effets dévastateurs du plastique sur les mers et océans de la Planète ».

Depuis sa création, en 2006, la Fondation Prince Albert II de Monaco a placé au cœur de son action les problématiques liées aux océans, qu’il s’agisse de leur rôle dans la régulation climatique, de la protection des espèces marines menacées, du processus d’acidification, du renforcement des aires marines protégées ou  du combat contre les sources de pollution.

« La dégradation des plastiques prend des siècles, sinon des millénaires, et nous commençons à comprendre les ravages sur l’ensemble des écosystèmes et sur la chaîne alimentaire, jusque dans notre propre alimentation » a précisé S.A.S. le Prince.

Les études estiment que 11 000 morceaux de plastiques sont ingérés chaque année et que, d’ici 2050, il y aura davantage de plastiques que de poissons dans les océans. « Il est urgent d’agir, à tous les niveaux. Par des règlements plus stricts et des investissements plus importants dans les matières alternatives. Mais aussi par la responsabilisation de chacun et par la multiplication d’initiatives. C’est dans cet esprit que ma Fondation a lancé l’initiative « Be plastic med ».

BeMed est un programme inauguré en 2015, afin de réduire l’utilisation des plastiques en Méditerranée et leur impact sur le milieu marin. Depuis 2016, la Fondation et ses partenaires ont développé un réseau d’acteurs engagés sur cette problématique et soutenu annuellement une quinzaine de micro-projets dans la région, pour apporter des réponses concrètes à cette source de pollution.

L’océan compte plus de cinq mille milliards de débris mircroplastiques, auquel s’ajoute, chaque minute, l’équivalent du contenu d’un semi-remorque. Interdits en Principauté de Monaco depuis le 1er juin 2016, les sacs plastiques à usage unique le seront prochainement au Royaume-Uni.

Le Prince Souverain a également souligné l’importance d’une économie durable, tournée vers la mer, capable de réconcilier l’homme et la mer. « Il nous faut aujourd’hui faire de l’économie bleue, fondée sur une approche responsable et raisonnable des mers et de leurs ressources, une priorité, un défi de ce siècle. Il s’agit évidemment d’un combat qui sera long et difficile. Mais je sais que nous pouvons le gagner ».

©DR
©DR
©DR
©DR
©DR