The Medfund octroie un nouveau soutien financier d’1 million d’euros pour les AMP de la Méditerranée - 06/11/2020

©Zafer_Kizilkaya

Le Conseil dadministration du MedFund réuni le 27 octobre 2020 a approuvé le soutien financier à trois nouvelles aires marines protégées pour une durée de 5 ans : Jbel Moussa et Al Hoceima au Maroc ainsi que Gokova en Turquie.

Ce soutien est octroyé à des organisations locales de la société civile qui sinvestissent aux cotés des agences nationales en charge des aires protégées .Il contribue au financement des activités essentielles à la gestion de ces espaces naturels afin  de préserver les écosystèmes marins et les populations qui en dépendent.

Ces sites sajoutent aux 5 aires marines protégées déjà bénéficiaires du MedFund : les aires marines protégées des îles Kuriat, de la Galite, de Kneiss, et Zembra en Tunisie et laire marine protégée de Karaburun Sazan en Albanie.

Dans un contexte mondial fragilisé par les  crises sanitaire et économique, The MedFund permet de maintenir sur le terrain des équipes engagées dans la protection de 3000 km2 despaces maritimes   méditerranéens.

The MedFund est soutenu financièrement par le Fonds pour lenvironnement mondial (GEF), le Fonds français pour lenvironnement mondial (FFEM) lAgence française de développement (AFD). le Gouvernement de Monaco,et  la Fondation Prince Albert II de Monaco

"La gestion efficace des aires marines protégées (AMP) de Méditerranée est une condition indispensable pour assurer une protection pérenne de la biodiversité marine. Parce que cela nécessite des moyens financiers et techniques importants et durables la France, Monaco, la Tunisie et la Fondation Prince Albert II de Monaco, ont créé, en 2015, un fonds environnemental dédié aux AMP de Méditerranée" - The MedFund. 

Par le renforcement de la gestion des AMP existantes et l’utilisation durable des ressources marines et côtières, The MedFund contribue, depuis sa création, à la protection des espaces marins parmi les plus sensibles du bassin méditerranéen avec pour objectif de soutenir une vingtaine d’AMP dans 7 pays de la Méditerranée d’ici 2025.

 

·       Le parc national dAl Hoceima est une aire protégée de 480 km², situé sur la côte nord-est du Maroc, à 350km à lEst de Tanger. Ses hautes falaises abritent une importante population de Balbuzard pêcheurs, et ses tombants rocheux en font une zone de pêche prisée dont la ressource est à préserver. Lassociation marocaine AGIR interviendra aux côtés des équipes du parc national, et du Ministère marocain de lagriculture et des pêches maritimes, afin de mettre en place une gestion durable de la zone marine, impliquant fortement les acteurs institutionnels et les pêcheurs locaux.

·       Le site de Jbel Moussa, au Maroc, dans le détroit de Gibraltar, a été identifié par les autorités marocaines comme un site d'intérêt biologique majeur qui s’étend sur 322km². Son paysage de rivages rocheux, alternant des grottes, des criques et de petites plages abrite un patrimoine naturel terrestre et marin exceptionnel. En appui au Ministère marocain de lagriculture et des pêches maritimes, lassociation GREPOM-Birdlife Maroc développera dans cette nouvelle aire marine protégée les activités de gestion nécessaires à la préservation du site.

·       La baie de Gokova, sur la côte sud de la Turquie, est lune des 31 aires marines protégées turques. Cette immense zone de haute diversité biologique, couvre 827km² de partie marine et 270km² de partie terrestre, dans une région dépendant fortement de la pêche et du tourisme. Lassociation turque Mediterranean Conservation Society intervient en appui du Ministère de lEnvironnement turc afin dassurer la préservation des ressources et la gestion efficace de laire marine protégée sur le long terme.

 www.themedfund.org