Actualités

Le projet Where the rain falls, pour aider les communautés rurales du Bangladesh à faire face au changement climatique - 20/12/2019

Au Nord-Ouest du Bangladesh, dans le district de Kurigram, plus de la moitié des familles vivent sous le seuil de pauvreté. Pendant que les hommes travaillent hors du foyer pour toucher un revenu, les femmes doivent ajouter les travaux des champs à leurs tâches domestiques courantes. Leur implication dans les activités rurales, et notamment la culture de riz, est vitale pour assurer aux familles un complément de ressources. Pourtant, la persistance des normes traditionnelles exclut les femmes des prises de décision, de l’accès au foncier et aux services agricoles.

Ces dernières années, les phénomènes météo extrêmes se multiplient et bouleversent le quotidien des habitants : crues et périodes de sécheresse détruisent les récoltes et menacent la sécurité alimentaire des habitants.

Piloté par l’association de solidarité internationale CARE France, le projet When the Rain Falls vise à donner à 20 communautés rurales (6500 bénéficiaires) les moyens de s’adapter à l’urgence climatique, en mettant l’accent sur l’implication des femmes.

Dans le cadre de ce projet, les paysans ont été regroupés sous forme de groupes de travail mixtes et ont travaillé ensemble à la mise en place de nouvelles pratiques agricoles. Des essais sur le terrain ont été organisés : 158 parcelles d’essais de variétés de riz tolérant les inondations, introduction de moutarde et de jardins potagers pour disposer d’autres productions en cas de mauvais rendements de riz, découverte de méthodes performantes et écologiques pour semer le riz, pour fertiliser les cultures avec du compost, ou encore pour lutter contre les insectes ravageurs.

Le programme a associé les autorités publiques à différents échelons, afin de sortir les communautés rurales de leur isolement et d’impulser des politiques publiques pour les aider à pérenniser les nouvelles pratiques. Ainsi, les autorités locales ont mis en place un système de banque de graines pour sécuriser l’accès des paysans aux variétés adaptées aux conditions locales.

En parallèle, les ménages ont travaillé ensemble pour redéfinir les charges de travail et faire évoluer la place de la femme dans les décisions familiales et ses possibilités d’accès aux mêmes opportunités que les hommes.

Le Bangladesh est l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique et doit aussi faire face à l’augmentation de sa population. Pour assurer la survie des communautés rurales et la protection des ressources naturelles, des programmes de transformation des pratiques agricoles sont essentiels.

 

Parcelle d essai de semis de moutarde © Md. Anwar Hossen, ESDO
Elaboration d un calendrier de cultures adaptées aux saisons © Dr. Md. Shahabuddin, CARE Bangladesh
Parcelle d essai de variété de riz résistant aux inondations © Monira Akter