Entretien avec Francesca Thyssen - 03/07/2020

 

Francesca Thyssen, Philanthrope et Fondateur de TBA21

L'un des changements les plus visibles que j'ai observé pendant ce confinement c’est l'incroyable silence que nous connaissons. Je veux dire par là que ce que l’on nous disait ne pouvoir jamais arriver est arrivé, le monde s'est arrêté et, avec lui, est venu ce silence incroyable qui fait que nous pouvons réellement entendre à nouveau la nature. De nombreuses personnes témoignent à ce sujet, ce n'est pas uniquement moi.

Je suis une défenseuse des océans plus silencieux, et je suis convaincue qu'il est absolument primordial que nous mettions fin à la pollution sonore, non seulement dans les océans mais dans le monde entier, car elle terrorise toutes les espèces ; nous-mêmes mais également toutes les autres espèces avec lesquelles nous cohabitons dans ce monde. Nous devons essayer de nous souvenir de ce moment afin de prendre, à l’avenir, de bonnes décisions, c'est quelque chose qui restera ancré en nous, je l'espère.  

La plus grande transformation réside dans notre manière de travailler, de créer des réseaux et de nouveaux partenariats pendant cette période où nous ne pouvons pas voyager. Nous sommes devenus beaucoup plus centrés mais en même temps plus unis, durant cette période d'isolement. Et je pense que c'est quelque chose qui doit nous inciter à réfléchir : à quel degré pouvons-nous être productifs en restant au même endroit et en réduisant par conséquent notre empreinte carbone ? C'est très important.

Mon conseil serait donc qu'à l'avenir, nous n'accordions aucun avantage ou compensation aux entreprises émettrices de carbone, en particulier aux compagnies aériennes et aux constructeurs automobiles qui ont un bilan carbone élevé, sans qu’ils ne s'engagent à réduire leur empreinte.

Je ne peux pas imaginer un monde qui reviendrait à ce qu'il était auparavant. Il ne peut y avoir de retour à la normale, parce que la normale était exactement la source du problème.

Je tiens donc à remercier la Fondation Prince Albert de m'avoir donné l'occasion de prêter ma voix à cet avenir vert que nous voulons construire et je lui suis très reconnaissante de cette opportunité.